Quels sont les droits d’un employé ?

Un employé est surement une personne physique qui loue ses prestations physiques personnelles chez un employeur. Les droits d’un employé sont multiples. Si vous avez besoin de les savoir, profitez des meilleurs conseils pratiques.

Le droit à un traitement égalitaire

Le droit à un traitement égalitaire est prioritaire en tant que droit des employés. Le traitement égalitaire est à considérer par l’employeur dès la phase de traitement de la candidature d’un employé. L’employeur doit donc assurer le traitement égal de tous les postulants à la suite de la publication d’une offre d’emploi. Ainsi, il ne peut rejeter aucun candidat pour motif de discrimination raciale, de sexe, d’appartenance politique ou religieuse, de l’état de grossesse ou non pour les femmes. Il en est de même lors du traitement des employés recrutés ou bien même lors de son licenciement. Il est ainsi pour le traitement égalitaire en matière de salaire, de droit au congé et aux permissions. Le non-respect de ce droit expose l’employeur à une sanction de réparation civile au cas où l’employé porterait l’affaire devant la justice.

Le droit à une rémunération juste

La rémunération est le prix de la location des prestations physiques fournies par un employé. Elle est également la contrepartie de la subordination de l’employé vis-à-vis de son employeur. Il appartient à l’employeur de payer le salaire de son employé. Un principe fondamental du droit des employés prévoit que le montant du salaire doit être versé au salarié en monnaie ayant un cours légal et conforme au salaire minimum interprofessionnel garanti. Il peut être payé de façon journalière, hebdomadaire ou mensuelle. Pour le calcul du montant du salaire, il englobe aussi bien le salaire de base, les différentes indemnités et les primes. L’employé a le droit de ne plus continuer l’exécution de son travail lorsqu’il y a retard excessif de son paiement. L’employé a le droit d’obtenir une fiche de paye détaillant les montants des composantes de son salaire.

Le droit à une protection sociale et syndicale

Le droit des employés englobe également ses droits à la protection de leur santé, à la prévoyance sociale et à une appartenance syndicale. Pour la protection de leur santé, l’employeur doit assurer leur traitement médical ou bien de leur affiliation à une organisation sanitaire interentreprises. Il en est de même pour son affiliation au niveau d’un centre de prévoyance sociale. L’employé a le droit d’être membre d’un syndicat de son choix et d’assurer une fonction syndicale.

Quels sont les devoirs d’un employeur ?
Quelles sont les caractéristiques d’un contrat à durée indéterminé (CDI) ?